Le Gros Bon Sens arrive en ville!

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. (Descartes, Discours de la méthode)

La crise des devises 101

Posted on | novembre 7, 2010 | No Comments

La cigale ayant acheté à crédit depuis plus d’une décennie, se trouva fort dépourvue lorsque la crise fut venue.

Pas la moindre liquidité sur les marchés, tous ses bons du trésor achetés par des gouvernements étrangers (qui s’en servaient par ailleurs pour défendre leur devise avec ardeur, gardant le taux de change anormalement bas, favorisant leurs exportations aux USA).

Elle alla crier famine, chez la fourmi sa voisine, en Chine, la priant de laisser flotter le Yuan sur les marchés, afin de favoriser aux États-Unis la compétitivité des entreprises, du moins jusqu’à la reprise. Il faut cesser dit-elle cette distorsion des marchés et cesser d’utiliser vos réserves de liquidités pour soutenir vos industries favorisées.

La fourmi est protectionniste, c’est là son moindre défaut. Que faisiez-vous quand j’achetais à bon taux vos obligations et bons du trésor? Voilà un étrange revers du sort… dit-elle à cette emprunteuse. Et de répondre la gueuse: Nuit et jour à tout venant je consommais, ne vous déplaise.

Vous dépensiez? J’en suis fort aise… et bien, payez, maintenant!

(Avec toutes mes excuses à Jean de La Fontaine)

Comments

Leave a Reply







  • Photographie par Patrick Meunier

    Tous droits réservés, Patrick Meunier, 2010

  • Articles récents


  • legrosbonsens.net on Facebook

  • Follow LeGBS on Twitter
  • Ze Blogroll