Le Gros Bon Sens arrive en ville!

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. (Descartes, Discours de la méthode)

Fin de session

Posted on | décembre 19, 2010 | No Comments

Se termine aujourd’hui pour la majeure partie des étudiants de par l’hémisphère nord la session automnale. Le sprint final des derniers jours où s’empilent examens et remises de travaux à de quoi rendre dingue la plus solide des personnes. La question se pose alors inévitablement: est-ce que tout ce cirque en vaut bel et bien la peine?

D’abord vient la question de l’emploi. Les statistiques au Canada sont éloquentes en ce sens. Ainsi, la durée moyenne d’un épisode de chômage chez les travailleurs ayant fait des études universitaires est de 3,5 mois pour les femmes et 2,5 mois pour les hommes. Chez les décrocheurs au secondaire, on parle de 7,8 et de 5,2 mois respectivement – la durée étant inversement proportionnelle au nombre d’années de scolarité pour les autres catégories de l’étude.

Vient ensuite la question du salaire. La même étude note un écart du taux horaire de 4 dollars pour les femmes et 3 dollars entre les titulaires d’un diplôme secondaire et ceux ayant un diplôme universitaire, dans les mois suivants l’étude. En supposant que ces salaires soient immuables pour le restant de vos jours, que la semaine de travail soit de 35 heures, et que vous travailliez 40 ans avant votre retraite, la valeur actualisée de vos études serait de 86811 et 65108$, respectivement (je présuppose un rendement de 8% si vous placiez cet argent dans un placement indiciel pour la même période, par exemple). Ce qui, compte tenu de la durée de vos études et du salaire perdu pendant celles-ci, ne semble pas à priori extraordinaire.

Heureusement, les salaires augmentent. En fait, ils augmentent d’autant plus rapidement que le niveau de scolarité est élevé. Le salaire moyen (hommes et femmes confondus) des détenteurs de diplôme secondaire s’élève alors (sur une base annuelle) à 25,500$ et ceux des diplômés universitaires à 48,600$. Si on se fie à l’écart entre les moyennes, la valeur actualisée de vos études atteint alors 275,459$, ce qui constitue un placement beaucoup plus intéressant, peu importe la province où vous vous trouvez. ¸

Alors, à tous les étudiants, profitez-bien de la pause du temps des Fêtes pour vous reposer, et n’oubliez pas que le plus beau cadeau que vous puissiez recevoir, vous êtes vous même en train de vous l’offrir!

Comments

Leave a Reply







  • Photographie par Patrick Meunier

    Tous droits réservés, Patrick Meunier, 2010

  • Articles récents


  • legrosbonsens.net on Facebook

  • Follow LeGBS on Twitter
  • Ze Blogroll