Le Gros Bon Sens arrive en ville!

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. (Descartes, Discours de la méthode)

Les bonnes choses de la vie

Posted on | janvier 11, 2011 | No Comments

Les bonnes choses de la vie ont cet immense avantage d’être non seulement appréciable dans leur utilisation (souvent, leur dégustation) mais de l’être tout autant comme objet de recherche et de conversation. Pourquoi alors se priver? Voici quelques détails intéressant sur deux bonnes choses dans ma vie (et probablement la vôtre): le vin et le chocolat.

Soyons courtois, et commençons par le plus ancien des deux. Justement, une équipe internationale d’archéologues a annoncé avoir découvert le site de la plus ancienne presse à raisins, en Arménie, à la frontière de l’Iran. La presse aurait aux environs de 6000 ans; des traces de vin séché ont été retrouvées sur le site. Pourrons-nous également retrouver le cépage de ces premières vignes, voir le recréer aujourd’hui? D’une façon ou d’une autre, nous pouvons célébrer cette découverte en sachant que nos ancêtres, tout comme nous, savaient apprécier les bonnes choses de la vie.

Si vous célébrez, il y a de bonnes chances que ce soit avec un vin français. En effet, Cyberpresse, via l’agence France-Presse, rapporte que la France est redevenu le premier producteur mondial de vin en 2010. À défaut d’être les premiers, on devra admettre que les Français ont plus que rattrapé le retard initial. Les récentes découvertes inciteront-ils les Arméniens à relancer l’exploitation viticole dans le but, qui sait, de retrouver leur titre millénaire?

Enfin, j’avais promis un mot sur le chocolat. Je vous invite à lire l’histoire abracadabrante de cette voyageuse canadienne qui, en tentant de traverser la frontière Américaine, s’est fait confisquer rien de moins que son oeuf Kinder Surprise. Il semble que ces friandises chocolatées ne soient pas appréciées chez l’Oncle Sam, en raison du risque d’étouffement que posent les petites pièces. Selon cette logique, on se demande s’il faudra que quelqu’un tente d’avaler une arme semi-automatique avant que l’on légifère contre le deuxième amendement…

Riez-en avec un morceau de chocolat et un verre de porto… ça descend mieux ainsi!

Comments

Leave a Reply







  • Photographie par Patrick Meunier

    Tous droits réservés, Patrick Meunier, 2010

  • Articles récents


  • legrosbonsens.net on Facebook

  • Follow LeGBS on Twitter
  • Ze Blogroll