Le Gros Bon Sens arrive en ville!

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. (Descartes, Discours de la méthode)

Le Père Noël en autobus

Posted on | février 8, 2011 | No Comments

On a beau trouver la banlieue morne et ennuyante, je dois admettre que le paysage du 450 est plutôt coloré par les temps qui courent. Ainsi, j’ai eu la chance dimanche d’embarquer à bord d’un autobus conduit par nul autre que le Père Noël. Fantaisie pour le SuperBowl? Absolument pas… aujourd’hui, la conductrice était resplendissante dans sa belle bavette rose. Certains ont ce genre de fétiche, mais loin d’être aguichant on touchait plus au grotesque ce matin. C’est officiel: la saison des moyens de pression est commencée.

Sans connaître les tenants et aboutissants du conflit, je découvre après de brèves recherches qu’une des requêtes du syndicat est l’installation de toilettes sur la route des chauffeurs. Je ne suis pas un expert, mais j’imagine mal un chauffeur abandonner son circuit d’une trentaine de minute, laissant son autobus bondé immobilisé sur la chaussée, afin d’aller soulager une envie irrépressible. Considérant le nombre de dépanneurs, stations-service et autres endroits publics, il serait déjà beaucoup plus sensé de permettre aux chauffeurs ayant atteint la fin de leur parcours de fréquenter ces endroits. Encore faudrait-il s’interroger sur le risque posé par l’abandon  d’un autobus quelques minutes (qu’il s’agisse d’une toilette publique ou non). Certains employés de bureaux se contentent d’une pause aux deux heures – nos colorés conducteurs pourraient sans doute se retenir une petite demi-heure.

Ayant discuté avec un chauffeur de ma connaissance, je peux affirmer que leurs conditions de travail ne sont pas à plaindre. Et que si souvent, dans l’entreprise privée, le syndicat joue un rôle crucial pour défendre les ayants-droits que sont les employés, dans le cas d’un organisme public les ayants-droits que sont les usagers et les payeurs de taxes municipales sont cavalièrement ignorés par ce même syndicat, voir même par leurs employés. Ainsi, la conductrice en bavette de ce matin s’est elle livrée à des gestes particulièrement disgracieux et des commentaires hurlés moins qu’élogieux envers certains automobilistes. Cela est particulièrement inquiétant, illustrant l’absence de compréhension du fait que le service de la RTL se doit d’être courtois envers tous les citoyens de la Rive-Sud, qu’ils soient ou non à bord de l’autobus à ce moment.

Les moyens de pression m’ont effectivement conscientisé – au fait que certains syndicats ne réalisent pas quand la coupe est pleine, et qu’ils ne sont pas les seuls ayant-droits à réclamer leur part du gâteau. Ce qui est d’autant plus triste que cela discrédite l’action de syndicats oeuvrant au sein d’entreprises où les conditions de travail sont effectivement innaceptables.

Comments

Leave a Reply







  • Photographie par Patrick Meunier

    Tous droits réservés, Patrick Meunier, 2010

  • Articles récents


  • legrosbonsens.net on Facebook

  • Follow LeGBS on Twitter
  • Ze Blogroll