Le Gros Bon Sens arrive en ville!

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. (Descartes, Discours de la méthode)

Le Far-West « Made in Ottawa »

Posted on | juillet 24, 2011 | No Comments

Comme si on ne pouvait pas sombrer plus loin dans la vulgarité conservatrice, voici que le ministre de l’immigration Jason Kenney à livré en pâture à la populace assoiffée de sang une liste de trente personnes. Des supposés criminels de guerre, dernières coordonnées à l’appui, mais sans autres informations ni sur leurs crimes, ni sur l’autorité justifiant leur arrestation. Il n’en fallait pas plus pour que la chasse aux sorcières commence.

A priori il n’y a pas de raison de douter de la mauvaise foi d’Ottawa ici. Ces gens proviennent de Yougoslavie, de Somalie, du Congo, du Sri Lanka et d’autres endroits où la guerre civile a entraîné son lot d’exactions et d’atrocités. Le dommage réel est plus insidieux.

En ne révélant aucune information sur l’autorité ayant condamné ces hommes, sur les crimes réels dont ils sont accusés tout en publicisant lui-même le besoin de les interpeller, le ministre, qui représente le pouvoir législatif, se superpose au pouvoir judiciaire. La séparations de ces pouvoirs, rappelons-le, assure l’indépendance du système judiciaire et protège les Canadiens et Canadiennes contre les abus potentiels des différentes législatures.

Par cette action, le ministre Kenney sert l’agenda Conservateur qui se veut dur contre la criminalité; en impliquant directement les citoyens, il nous met sur la dangereuse pente menant aux plumes, au goudron et au lynchage public. Il s’agit d’un désaveu implicite du pouvoir judiciaire et de son administration, d’un travail de sape visant à miner la confiance envers cette institution.

Étrangement cette action suit de près des nouvelles indiquant que la criminalité, autant en taux qu’en nombre absolu, est en chute libre au Canada, donc que la population est plus en sécurité que jamais. Cette nouvelle mettait du plomb dans l’aile à plusieurs revendications conservatrices, dont un durcissement des peines envers les mineurs, la construction de méga-prison, etc.

Le gouvernement Conservateur voudrait-il faire d’une pierre deux coups? Discréditer d’une part le pouvoir judiciaire en remettant l’administration de la justice entre les mains des citoyens, et faire oublier l’ineptie de son programme en matière de justice?

Are you not entertained? hurlait Russel Crowe à la fin de Gladiator? Pourquoi ai-je l’impression que les communications du gouvernement s’en inspirent?

Comments

Leave a Reply







  • Photographie par Patrick Meunier

    Tous droits réservés, Patrick Meunier, 2010

  • Articles récents


  • legrosbonsens.net on Facebook

  • Follow LeGBS on Twitter
  • Ze Blogroll