Le Gros Bon Sens arrive en ville!

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. (Descartes, Discours de la méthode)

Les hommes, les femmes et la charité

Posted on | novembre 5, 2011 | No Comments

Bon, une fois n’est pas coutume mais je peux bien me lancer également dans le sempiternel débat sur les relations hommes/femmes… Prenons par contre un angle d’approche différent, soit les façons bien distinctes qu’ont le sexe masculin et le sexe féminin d’aborder la sensibilisation aux causes qui leur tiennent à coeur…

Prenons, par exemple, les campagnes de sensibilisation au cancer du sein, menées par les femmes sur les réseaux sociaux. Nous y retrouvions, la première année, d’énigmatiques messages: « rose », « noir », « blanc », et, plus rarement « rien », référant à la couleur de leur soutien-gorge. Lors de la deuxième année nous avons eu droit à d’énigmatiques messages: « j’aime ça sur le plancher », « j’aime ça sur une chaise », etc…  Évidemment, il s’agissait de l’endroit où laisser traîner son sac. Et nous lisons, Ô surprise, pour la troisième année… encore un énigmatique message! « Je vais vivre dans tel endroit pendant X mois… » Ce qui est un peu plus risqué, l’endroit et le nombre de mois révélant la date de naissance de la personne en question.

Bref, le plaisir est dans l’énigme. La cause doit être découverte… on cherche à susciter l’intérêt de l’autre dans le message avant la cause, à attirer l’attention. La cause est une relation qu’il faut apprivoiser, inciter à se dévoiler, pour ainsi dire.

Et les hommes, eux? Bien, ils font un gros party une fois par année, pendant un mois, ce qui leur sert d’excuse bien pratique pour ne pas se raser la moustache (et, entre vous et moi, il n’y a rien de plus désagréable pour un homme que de se raser la moustache!). Pas de mystère: c’est en plein visage (littéralement!) et on redirige directement vers un site où l’on peut faire un don, au besoin. En plus, comme l’éjaculation est un moyen de prévention du cancer, on encourage les femmes à participer en faisant l’amour avec un moustachu! On favorise le travail d’équipe, collectif, soutenu, et on cherche à se rendre droit au but.

Décidément, hommes et femmes ne s’entendront jamais sur quoi que ce soit! Sauf, peut-être, sur la nécessité de donner pour encourager la recherche médicale, sauver des vies et rendre ce monde un peu plus agréable.

Alors, si on s’entend tous là-dessus, pourquoi ne pas faire un saut sur ma page Movember et y laisser un petit quelque chose?

Share

Comments

Leave a Reply







  • Photographie par Patrick Meunier

    Tous droits réservés, Patrick Meunier, 2010

  • Articles récents


  • legrosbonsens.net on Facebook

  • Follow LeGBS on Twitter
  • Ze Blogroll