Le Gros Bon Sens arrive en ville!

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. (Descartes, Discours de la méthode)

Le ridicule ne tue pas… mais l’extrémisme?

Posted on | février 11, 2012 | 3 Comments

Photo de Jo Yong Hak (Reuters)

Dévoilement en grande pompe par nos chers Conservateurs fédéraux de la première stratégie anti-terrorisme au Canada. Intitulée Renforcer la résilience face au terrorisme, le document lancé par le ministre Vic Toews nous éclaire sur les grandes menaces perçues par le gouvernement Harper. Des menaces si floues que la grande majorité de la population pourrait du jour au lendemain se révéler être un terroriste en puissance!

En effet, outre l’omniprésent épouvantail du terrorisme islamique, l’extrémisme lié à des causes précises comme (et je cite) les droits des animaux, la suprématie blanche, l’environnementalisme, et l’anticapitalisme semblent poser un grand danger. Pour justifier le tout, le document invoque les attentats d’Oklahoma City en 1995 et de Norvège en 2011. Je comprends bien l’inclusion de la suprématie blanche dans la liste, mais les exemples cités sont bien loin des motivations des trois autres groupes d’intérêt.

J’attire également votre attention sur un paragraphe éloquent du document:

La première priorité du gouvernement du Canada consiste à protéger le Canada et à assurer la sécurité des Canadiens au pays et à l’étranger. En d’autres mots, il s’agit de protéger la sécurité physique de la population canadienne, les valeurs canadiennes et les institutions canadiennes.

Le détour idéologique est insidieux… on passe de la sécurité des citoyens (un objectif louable) à la protection de valeurs et d’institutions canadiennes qui ne sont pas définies. La question se pose alors: le capitalisme sauvage est-il une valeur canadienne? La destruction de l’environnement est-elle une valeur canadienne? Une compagnie pétrolière détenue par des intérêts privés étrangers est-elle une institution canadienne? Est-il surprenant alors que les intervenants de l’industrie soient nommés comme des alliés dans la lutte au terrorisme?

Est-ce de la paranoïa ou un réflexe de défense bien naturel? On apprend qu’au cours des dernières décennies, des centaines de civils canadiens ont été tués ou blessés à la suite d’incidents terroristes. Entendons-nous, le gros de ces victimes viens d’un évènement unique, l’explosion d’un avion d’Air India en 1985… depuis c’est le calme plat, heureusement. Par contre:

Précisions que toutes ces données viennent de sites des différents ministères du gouvernement canadien… Autrement dit, plutôt que de se concentrer sur des problèmes concrets, quotidiens ayant un impact négatif mesurable sur notre espérance de vie et notre santé, notre gouvernement préfère mettre en place des mesures visant à empêcher les personnes vulnérables d’être entraînées vers le terrorisme.
Qui sont ces personnes vulnérables?
  • Si je recycle méthodiquement mes déchets et que j’ai un bac à compost dans ma cour, suis-je à risque?
  • Si une histoire d’usine à chiots aux nouvelles me fend le coeur, suis-je à risque?
  • Si je fais partie du 99% et que je vois le 1% profiter injustement de la richesse créée au Canada, suis-je à risque?
Bref, si au-delà d’une préoccupation exagéré envers la sécurité des personnes, des pipelines et des pétrolières, je préfère me concentrer sur des déterminants de la santé bénéficiant à tous les citoyens, je suis une personne vulnérable.
Il faudrait plutôt se demander si la vulnérabilité n’est pas dans le ridicule délire paranoïaque de nos élus conservateurs.Nous n’avons jamais été aussi en sécurité. Le temps est venu pour tous de profiter collectivement des avantages de cette situation.

Comments

3 Responses to “Le ridicule ne tue pas… mais l’extrémisme?”

  1. louis mercier
    février 12th, 2012 @ 08:39

    WO,
    Tu as oublié le 11 septembre 2001…24 CANADIENS ont été victimes cette journée la aux ETATS-UNIS,(WASHINGTON,PENSYLVANIE et NEW YORK).Bien triste de voir l’extreme gauche taper toujours sur un gouvernement légitime élu démocratiquement avec des attaques quotidiennes contre les conservateurs.

    Continuez votre beau travail,vous etes tres drole.

  2. Patrick Levesque
    février 12th, 2012 @ 08:56

    Sans minimiser le décès de ces 24 personnes, les près de 60 000 qui sont morts de problèmes respiratoires causés par la pollution dans la même décennie nous illustrent une bien plus triste réalité: celle de ne pas être capable de voir, au-delà du clivage gauche/droite, que nos décisions individuelles et collectives ont un impact sur la vie de plusieurs personnes.

    Le chiffre vient du gouvernement lui-même, pas de l’extrême-gauche que vous décriez (P.S. vous devriez réviser au passage votre définition de l’extrémisme, tout comme nos ministres conservateurs). Êtes-vous en train de me dire que 60,000 personnes, c’est un nombre insignifiant? Qu’on a le devoir de les laisser crever bien sagement?

  3. louis mercier
    février 12th, 2012 @ 09:24

    Bien d’accord avec toi que nos décisions individuelles et collectives ont un impact sur la vie de plusieurs personnes mais a toujours dire non a tout et nier les bons coups des gouvernements et des individus vous la gauche perdez toute crédibilité.La vie ce n’est pas non,c’est oui!

Leave a Reply







  • Photographie par Patrick Meunier

    Tous droits réservés, Patrick Meunier, 2010

  • Articles récents


  • legrosbonsens.net on Facebook

  • Follow LeGBS on Twitter
  • Ze Blogroll