Le Gros Bon Sens arrive en ville!

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. (Descartes, Discours de la méthode)

Déficit démocratique, déficit économique

Posted on | mars 25, 2012 | 1 Comment

À un récent commentateur de droite qui s’insurgeait, en privé, contre la teneur générale de mes articles (en termes relativement virulents d’ailleurs) j’ai rétorqué par un encouragement à joindre la sphère des débats et de la libre-expression. La participation citoyenne est nécessaire à la vie démocratique.

Je me permets de citer une partie de ma réponse:

J’ai pour conviction profonde que notre société (pas juste la nôtre, en fait) traverse un déficit d’engagement – personnellement ça m’inquiète beaucoup. L’engagement commence nécessairement par une prise de position. En avoir marre, c’est clairement une prise de position! Mais ce n’est que le début.

Après la prise de position doit venir la recherche de solution et la mise en mouvement vers l’action. Je ne me gêne pas pour prendre position, évidemment, ni pour proposer mes pistes de solution. Elles ne plaisent pas à tous (ni à gauche, ni à droite, précisons-le) mais elles sont offertes librement et servent de point de départ à un dialogue.

Le déficit d’engagement se constate notamment dans le taux de participation aux élections. Historiquement, ce dernier a longtemps oscillé au Canada aux environs de 70%; dans les années 60 il s’est rapproché de 79% et est en déclin graduel depuis. En 2008 il a sombré aux environs de 58% mais est remonté légèrement (à 61%) aux dernières élections fédérales.

Au Québec, la question nationale a changé un peu la donne; des taux de participation dans les 85% ont longtemps été la norme. Le déclin n’en est que plus drastique: entre 1994 et 2008 le taux de participation est passé de 81% à 57%.

Mais l’engagement ne passe pas que par la discussion, ni par le vote. Il faut également soutenir nos institutions démocratiques (nos partis principalement) par l’action et par le financement.  Au Québec, le financement populaire observe également un déclin. Des partis déficitaires ne peuvent manifestement pas se consacrer pleinement à leur mission démocratique; c’est une situation qu’il incombe à chacun de nous de corriger.

Ce n’est pas tout le monde qui a le temps ou la possibilité de se présenter aux assemblées d’électeurs, aux manifestations, aux soupers-bénéfices ou aux autres différents évènements politiques. Mais tout le monde peut prendre quelques secondes pour s’inscrire à un parti politique et faire par la même occasion une contribution volontaire.

Écrire, ce n’est pas assez. À la blague, j’ai récemment promis à un ami que si Thomas Mulcair accédait à la chefferie du NPD, je deviendrais membre du parti. C’est chose faite – pour la première fois de ma vie j’ai également fait une contribution volontaire à un parti politique.

Peu importe vos convictions politiques, je vous encourage à faire de même en cliquant sur un des liens ci-dessous. C’est rapide, cela n’engage que vous (et c’est déductible d’impôt!).

Principaux partis au Canada:

NPD – Parti Libéral – Parti Vert – Parti Conservateur – Bloc Québécois

Principaux partis au Québec:

Parti Québécois – Parti Libéral – CAQ – Québec Solidaire – Option Nationale

Comments

One Response to “Déficit démocratique, déficit économique”

  1. louis mercier
    mars 27th, 2012 @ 13:01

    Au QUEBEC aucune option politique ne me représente,alors pas surprenant le faible taux de participation aux élections provinciale.Les partis de votre liste sont tous a gauche ou extreme gauche.je suis certain de ne pas etre le seul dans ce trou politique.voici une idée,peut etre que plusieurs adequistes qui comme moi ont vus leur parti se gauchiser et devenir mou n’ont pas votés au derniere élection provinciale.Prédiction pour la prochaine provinciale sous les 53% avec pour seul suspense gauche,ou extreme gauche.BONNE CHANCE avec M.MULCAIR.

Leave a Reply







  • Photographie par Patrick Meunier

    Tous droits réservés, Patrick Meunier, 2010

  • Articles récents


  • legrosbonsens.net on Facebook

  • Follow LeGBS on Twitter
  • Ze Blogroll