Le Gros Bon Sens arrive en ville!

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. (Descartes, Discours de la méthode)

Revoir ma bière et les poissons

Posted on | avril 1, 2012 | No Comments

En 1759, un brasseur de Dublin du nom de Arthur Guinness mettait au point la recette d’une bière qui allait devenir légendaire. La même année, il signait un bail de 9000 ans au prix de 45 livres par an pour installer sa production de façon permanente dans sa brasserie.

En 1759, la même année, les soldats français perdus dans une petite bourgade nord-américaine, cernés par les forces britanniques, se firent administrer une dégelée monumentale par leurs adversaires sur les désormais célèbres Plaines d’Abraham…

Coïncidence? Je ne crois pas…

En 2009, exactement 250 ans plus tard, la brasserie Molson lançait sa fameuse M, une bière micro-gazéifiée (peu importe ce que cela veut dire) mais qui finit par goûter exactement la même chose que toutes les autres bières de Molson…

En 2009, la famille Molson procède également au rachat des Canadiens de Montréal, auparavant propriété de GEG. Longtemps considéré comme un bastion identitaire Canadien-Français et Québécois, le club éprouve depuis une chute constante et semble incrusté dans les bas-fonds du classement de la Ligue Nationale de Hockey depuis ce jour.

Coïncidence? Je ne crois pas…

250 ans d’histoire ne font que répéter cette leçon impitoyable: la bière est, et a toujours été, le point faible des Québécois. C’est de longue date une arme de l’impérialisme britannique afin de soumettre ses sujets de par le monde. Bientôt, nous apprendrons que Stephen Harper se lance dans l’industrie brassicole afin de raffermir son emprise sur son royaume. Citoyennes, Citoyens, il faut s’indigner, s’éveiller et passer à l’action! Cette triste réalité doit changer.

C’est pourquoi dès aujourd’hui je vous encourage à ne plus boire que de l’eau.

Plus particulièrement, je vous encourage à ne boire que l’eau venant de bocaux bien précis, c’est à dire, ceux où nageaient quelques minutes auparavant de bien juteux poissons d’avril.

Comments

Leave a Reply







  • Photographie par Patrick Meunier

    Tous droits réservés, Patrick Meunier, 2010

  • Articles récents


  • legrosbonsens.net on Facebook

  • Follow LeGBS on Twitter
  • Ze Blogroll