Le Gros Bon Sens arrive en ville!

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. (Descartes, Discours de la méthode)

Le PQ ou la liberté d’agir

Posted on | octobre 9, 2012 | No Comments

On croyait que l’argent n’avait pas d’odeur; nous apprenons aujourd’hui qu’il a au contraire une riche fragrance de rose. J’ai l’impression que toute la province vient collectivement de se servir un gros sac de pop-corn et de s’installer devant les audiences de la commission Charbonneau. Zambito n’est que le premier à vider son sac; et encore son témoignage est toujours frappé d’un interdit partiel de publication! Imaginez-donc ce qu’il reste à venir…

Si le spectacle est captivant, il peut aussi pousser à l’action. C’est le moment comme jamais pour la population d’exiger un grand nettoyage, un contrôle accru des dépenses, certes. Mais c’est aussi une opportunité inouïe pour Pauline Marois de faire avaler de force à l’opposition libérale les éléments les plus controversés de son programme électoral.

Soyons réalistes: le PLQ est sur le point de s’entre-déchirer entre deux ou trois visions différentes de l’avenir du Parti. Couillard et Bachand, réputé ni l’un ni l’autre pour être très conciliateurs, feront l’impossible pour prendre le contrôle. Mais pire encore, le PLQ est en train d’être crucifié sur la place publique suite aux allégations de corruption que nous sert Lino Zambito. Les libéraux du Québec n’ont aucune envie de revivre le sort de leurs cousins canadiens, donc aucun intérêt à retourner en élection dans les prochaines semaines. On ne commet pas deux fois la gaffe de Paul Martin!

Le scandale a même débordé sur la CAQ avec l’incrimination de la député Hélène Daneault. Reste à voir ce que fera Jacques Duchesneau de cette situation…

Bref, l’opposition est dans les câbles. Ils déchireront leur chemise sur la place publique, scanderont haut et fort que les hausses d’impôts et la mise au rancart de Gentilly-2 sont inacceptables, mais les Libéraux ne leurreront personne. Certes, ils ne voteront pas en faveur des mesures présentées par le PQ. Ils ne voteront pas, point. Comme par magie, une bonne partie du caucus se trouvera d’autres activités, ce jour-là… Il faudra inaugurer une résidence pour personnes âgées dans le compté, ouvrir un CPE, faire une collecte de fonds, bref, la routine habituelle. Tout sauf être à l’Assemblée Nationale.

Alors vas-y, fonce, Pauline! C’est le temps d’en profiter.

Share

Comments

Leave a Reply







  • Photographie par Patrick Meunier

    Tous droits réservés, Patrick Meunier, 2010

  • Articles récents


  • legrosbonsens.net on Facebook

  • Follow LeGBS on Twitter
  • Ze Blogroll