Le Gros Bon Sens arrive en ville!

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. (Descartes, Discours de la méthode)

L’idéalisme en deuil

Posted on | mai 11, 2013 | 2 Comments

J’ai mal à mon idéalisme. Après 9 ans de gouvernement libéral au Québec, une fin de règne mouvementée ayant déchiré le tissu social de la Belle Province comme jamais auparavant et de belles promesses porteuses d’avenir avec l’ascension minoritaire du PQ, 8 mois plus tard, j’ai comme un goût de cendres dans la bouche.

Je suis monté aux  barricades, j’ai tapé sur des casseroles, j’ai démonisé le PLQ comme pas un, certes. Les témoignages reliant ce parti aux malfrats corrompus défilant à la Commission Charbonneau me choquent toujours autant. Mais… j’ai comme une hésitation soudaine…

Surtout, la nausée me prend quand j’entends Pauline Marois décréter que le gouvernement libéral est responsable du tiers de la dette accumulée du Québec. Une nausée comme pas une, ayant pour cause une attaque délibérée contre le gros bon sens.

Voyez-vous, le montant de la dette, par lui-même, ne fait aucun sens. Par exemple, si je m’achète une maison demain pour 250 000$, et que je prends une hypothèque de 200 000$, ma dette vient d’augmenter de façon prodigieuse. Mais j’ai un actif pour compenser.

Ceci dit, c’est bien beau avoir des actifs, mais encore faut-il avoir des revenus pour assumer les dettes qui vont avec. Donc, disons que dans dix ans, je ré-hypothèque ma maison à 400 000$. Ma dette vient de doubler (oublions le fait que j’ai fait des paiements pendant dix ans). Mais si mon salaire, dans cette période, a également doublé, ma situation économique n’a pas vraiment changé.

Revenons au Québec. La dette brute a grimpé de près de 30% sous le règle libéral. Mais le PIB nominal a également grimpé de près de 30% pendant la même période. En fait, le taux d’endettement du Québec n’a pratiquement pas bougé selon ces indicateurs. Difficile de blâmer les libéraux alors pour le boulet financier, alors qu’il n’ont fait que maintenir l’équilibre déjà en place, équilibre hérité des gouvernements précédents.

Mais bon, la création de richesse n’est pas tout, encore faut-il la distribuer! On vante souvent les politiques sociales des péquistes. Le sort de la population dans son ensemble doit donc s’améliorer sous le PQ, et se détériorer sous le PLQ? Ceux-ci ne sont-ils pas notoirement près des intérêts privés? Ce qu’on constate, c’est que les inégalités dans la distribution de la richesse ont décru au Québec depuis l’arrivée au pouvoir de Jean Charest… (suivez la ligne bleue).

Statistiques inégalité

En fait, si on superpose les gouvernements successifs du PQ et du PLQ, voici à peu près la tendance que ça donne:

Statistiques inégalité 2

Et c’est là que mon idéalisme s’effondre. Parce que malgré le fait que le gouvernement Charest ait été peuplé de ministres corrompus et sans scrupules, la gestion des finances publiques n’en a pas autrement souffert et au contraire, l’inégalité a amorcé une descente constante. En fait, le pire promoteur de l’inégalité économique au Québec a été le gouvernement Parizeau, suivi des gouvernement Bouchard et Landry.

Mon idéalisme se rebiffe car confronté à cet enjeu réaliste et pragmatique, je me demande s’il vaut mieux laisser des incompétents bien intentionnés à la tête d’une province quand des gestionnaires efficaces mais se remplissant les poches à même nos impôts font un travail qui profite à davantage de citoyens.

Je n’ai pas de bonne réponse. En fait, je n’ai pas de réponse du tout. Qu’un immense sentiment de vide.

Comments

2 Responses to “L’idéalisme en deuil”

  1. Lasonya
    juillet 10th, 2014 @ 08:35

    Hi there to all, how is the whole thing, I think every one
    is getting more from this web site, and your views are good
    in support of new visitors.

  2. Lynda
    octobre 19th, 2014 @ 17:01

    Hi there, always i used to check webpage posts here in the early hours in the dawn, for the reason that i enjoy to find out more and more.

Leave a Reply







  • Photographie par Patrick Meunier

    Tous droits réservés, Patrick Meunier, 2010

  • Articles récents


  • legrosbonsens.net on Facebook

  • Follow LeGBS on Twitter
  • Ze Blogroll