Le Gros Bon Sens arrive en ville!

Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n'ont point coutume d'en désirer plus qu'ils en ont. (Descartes, Discours de la méthode)

Le déclin de la famille (et pourquoi c’est une bonne chose)

Posted on | juillet 21, 2013 | No Comments

Les opposants au mariage gai ramenaient souvent sur le tapis le même vieil argument éculé: Si on défait l’institution du mariage, qu’est-ce qui empêchera les gens de marier leur chat, leur chien, leur automobile? La polygamie? C’est l’institution de la famille elle-même qui est en péril. Évidemment, ces arguments ont été tournés en ridicule. Ils n’en demeurent pas moins vrais: l’institution de la famille est appelée, sinon à disparaître, du moins à se transformer radicalement. Et c’est une excellente nouvelle.

La famille en tant que telle n’est pas une nécessité génétique, mais une institution, une construction sociale. Ses rôles sont multiples et changeant, mais s’orientent principalement autour de la socialisation des enfants et de la survie économique. Dans une perspective historique, où les institutions culturelles et éducatives (écoles, garderies) étaient rudimentaires, sinon absentes et les conditions économiques périlleuses, le rôle de la famille était primordial. Le refus d’un seul des membres de la cellule familiale de se conformer aux besoins de celle-ci pouvait mettre en danger l’ensemble de la famille. D’où l’importance du renforcement des valeurs traditionnelles, de l’autorité parentale – surtout paternelle, etc.

Mais voilà, depuis quelques années, les deux besoins justifiant l’existence de la famille traditionnelle (survie économique et socialisation des enfants) tendent à être assumés par l’ensemble de la société, du moins dans les économies les plus avancées. Il est maintenant possible pour un homme ou une femme seule d’élever ses enfants en jouissant d’un bon confort économique (même si un rattrapage est toujours nécessaire au niveau du revenu moyen des femmes en comparaison de celui des hommes). Les réseaux éducatifs dédiés à la petite enfance puis à l’éducation primaire et secondaire transmettent des bases communes à l’ensemble des enfants. Le rôle du ou des parent(s) est toujours primordial, mais la cellule familiale n’est plus maintenant l’unique véhicule de transmission de valeurs et de connaissances.

On assiste conséquemment à la diffusion de modèles familiaux qui auparavant n’auraient pas été viables: familles monoparentales, femmes décidant d’avoir seuls leurs enfants,  familles avec deux parents de même sexe, familles dans un contexte où les parents sont polyamoureux (polygamie et/ou polyandrie), etc. Fait important:  les enfants semblent tout de même bien se débrouiller, peu importe le type d’organisation familiale.

L’institution de la famille telle qu’on la connait est effectivement appelée à disparaître, à se transformer, à évoluer. Mais contrairement à ce que nous affirment les réactionnaires de tout acabit, ce n’est pas à cause de la révolution sexuelle. Plutôt, les deux ont une cause commune, soit les changements sociaux et économiques plus vastes que traverse la société et qui procurent un filet social de plus en plus efficace à ses membres.

L’ancienne famille basée sur les circonstances de l’hérédité peut maintenant céder la place à de nouveaux modèles basés sur les affinités personnelles. Les vieux carcans d’antan n’ont plus leurs raisons d’être et disparaissent progressivement. Les valeurs suivront également (c’est déjà commencé): adieu le mariage pour la vie, l’hétéro-normativité, les restrictions sur le nombre et le type de partenaires, et les besoins que ceux-ci doivent remplir.

Nouvelles libertés, nouvelles valeurs. Le tout ne se fait pas du jour au lendemain, ni sans heurts. Mais il est important de prendre note de ce changement.

Comments

Leave a Reply







  • Photographie par Patrick Meunier

    Tous droits réservés, Patrick Meunier, 2010

  • Articles récents


  • legrosbonsens.net on Facebook

  • Follow LeGBS on Twitter
  • Ze Blogroll